RAPPORT DU 16 JUILLET : SOLENNITE NOTRE DAME DU MONT CARMEL

Le dimanche 16 Juillet à la paroisse Notre Dame du Mont Carmel de Koumou Essazock Ebakoa Ekoumeyen, dès 9h, une foule immense, l’Eglise est pleine. Pas très étonnant, car c’est la fête patronale de la paroisse; cependant deux autres évènements rendent ce dimanche plus solennel. C’est la paroisse choisi pour abriter la fête patronale de l’Ordre du Carmel au Cameroun. En plus, un fils de la localité, l’Abbé Alain MANI BIHINA célèbre sa Messe de Prémisses, sans oublier que le Carmel célèbre ses deux nouveaux prêtres, père Romain VOUFO de la Transfiguration et Père Guy AKONO de Jésus et son nouveau diacre Père Aurel CHOUNA de Jésus Hostie. La famille du Carmel et la communauté paroissiale son doublement en fête.

Dans son homélie du jour, le Père François MANGA de l’Eucharistie invite les nouveaux pasteurs à rendre grâce à Dieu ; il les félicite pour avoir su se laisser entrainer par le Seigneur dont ils ont écouté la voix malgré les nombreuses autres voix qui crient en notre société. Il les a invité à savourer leur sacerdoce dans la joie et à être des pasteurs proches du peuple qui exploitent  jusqu’au NTIC pour leur mission.

Après l’homélie, c’était la bénédiction des membres de la Jeunesse Carmélitaine de Yaoundé et des nouveau membres qui  désirent y adhérer dans les secteurs de Koumou et Esasock  sous la direction du Père Pierre KENGNE de l’Eucharistie Ils ont par la suive reçus des médaillons avec l’Effigie de Notre Dame pour marquer leur volonté d’aller à son Ecole. Aussi, les personne ayant reçu la formation pour le scapulaire ont eux aussi fait leur engagement et le scapulaires leur a été imposé. Pour clôturer cette étape le renouvèlement des engagements pour les personnes s’étant engagé l’an passé a eu lieu. On a pu noter la joie profonde de toutes ces personnes désormais engagé sur la voie carmélitaine se délier dans les chants de joie qui ont suivi. La célébration a par la suite repris son cours normal et après la communion, des cadeaux ont été remis aux nouveaux ordonnés. Cette longue série de Cadeaux  animé, les pas de danses des fidèles et même des prêtres  a vraiment contribué à rendre l’ambiance plus festive.

Après la Messe, c’était les agapes fraternelles. Les invités de tout bord on été reçus. Une réception a été organisé et on peut dire que personne n’a manqué quoi mettre sous la dent car comme on le dit, quand il y a pour deux, il y a pour tous et il y avait ce jour la grâce à la mobilisation de l’équipe pastorale de Koumou, des  fidèles, de la Fraternité Carmélitaine et des vaillants chrétiens de Koumou sans oublier le secours des âmes de bonne volonté, quelque chose pour deux .Alors que chacun prenait la route de la maison, on lisait sur les visages joie et satisfaction.

Fr Louis Marie de la Divine Providence O.Carm.