Paroisse Notre Dame du Mont Carmel de Koumou

Le Père Elie est vicaire de la paroisse Notre Dame du Mont Carmel, aumônier des jeunes et économe du couvent Saint Elie de Koumou. Prêtre toujours souriant, c’est par cette bonne humeur qu’il parvient à dompter tous ceux qui sont autour de lui. En effet, son office d’aumônier des jeunes de cette paroisse semble porter des fruits. Toutefois, il nous fait comprendre que c’est après plusieurs sacrifices. Car, bien que Jeune au milieu des jeunes, il n’est pas toujours aisé de les comprendre, de les maitriser à cause de leurs caprices. Par ailleurs, il ne saurait percevoir ces caprices comme étant un joug l’empêchant de réaliser son office mais, une richesse à exploiter avec beaucoup de finesses et de diplomatie. Car, si dans un groupe, tout le monde a les mêmes aptitudes, certains domaines ne pourront pas être exploités. Dans les trois secteurs de la paroisse de Koumou, chaque secteur à des réalités propres. Bien que la présence des ouvriers apostoliques se trouve à koumou, ils se retrouvent toujours à aller à la recherche des jeunes. Le plus souvent, leur aumônier est contraint de faire le porte à porte. Par contre, grâce à la présence des établissements secondaires à Essasok, la jeunesse est vraiment effervescente tant dans le domaine paroissial que hors d’elle. Par ailleurs, les secteurs d’Ebakoa et d’Ekoumeyen se débrouillent très bien sans la présence permanente de leur aumônier. Toutefois, ils seront meilleur s’ils y’avait une présence permanente des ouvrier apostoliques.

Le management des jeunes dans les secteurs de la paroisse se fait à travers l’écoute des besoins des jeunes. Toutefois, dans tous secteurs, nous notons des groupes classiques entre autres le cop monde, la chorale des jeunes, servants de messe, lecteur junior. Certains jeunes refusent catégoriquement d’adhérer à ces groupes. Conséquemment, des groupes de sport, de détentes, et de logistiques ont été mis sur pied afin d’assurer une bonne éducation de la jeunesse. Il est certes vrai que ces groupes participent à la formation religieuse des jeunes. 

Mais, ils ne vivront pas que de cela. Raison pour laquelle des espaces communautaires des jeunes pour l’agriculture ont été offert aux jeunes de chaque secteurs afin d’y produire quelques choses pour leurs sources de financement. Toutefois, ils seront encore davantage épanouis s’ils avaient la possibilité d’avoir des structures pour les petits métiers à l’instar de la menuiserie, maçonnerie, mécaniques et autres. Cela leur permettraient de s’insérera facilement dans la société. Dans l’avenir, il envisage crée la jeunesse carmélitaine. Elle sera constituée tout d’abord de l’ensemble des membres de la chorale des jeunes et de tous autres jeunes volontaire d’adhérer à ce groupe.